Vu dans le OFF17 : Sur la route de Madison

Clémentine Célarié et Jean-Pierre Bouvier n'ont pas froid aux yeux... Reprendre au théâtre le couple cinématographique mythique que forment Meryl Streep et Clint Eastwood, c'est carrément osé et totalement risqué!

Sans trébucher, mais ne parvenant pas à éclipser le duo made in USA, les deux comédiens tirent leur épingle du jeu. Clémentine Célarié en femme au foyer brûlante de désir face au photographe baroudeur amène une sensualité au rôle

que ne mettait pas la version cinématographique. Jean-Pierre Bouvier parvient à séduire aussi le public.

Alors pourquoi l'émotion ne m'a pas emportée comme l'avait fait le film des années auparavant? Sans doute parce que la version théâtrale s'est voulue justement trop près de celle du grand écran. Anne Bouvier a choisi une narration très proche du film, tant dans le déroulé de la pièce que dans le décor qui nous replonge dans le huis clos de la cuisine américaine des années 60. Sans doute aussi parce que la version théâtralisée "parle" beaucoup plus que le film qui jouait davantage sur des regards, des sensations, des images. Difficile sur une scène de théâtre de faire passer cette poésie là autrement que par le texte qui, ici, souffre justement de peu de poésie.

Enfin sans doute, parce qu'adapter Sur la Route de Madison au théâtre, c'est un peu comme adapter Titanic, tout le monde connait la fin, celle qui fait fondre notre cœur de midinette.

 

"Sur la route de Madison" au théâtre du Chêne Noir , rue Sainte-Catherine à 19 h 45.

 

 

 

 

 

 

Please reload

Au fil des pages

Mes bonnes tables pour un festival des papilles

July 8, 2017

1/10
Please reload

Derniers Posts
Archives
Please reload

Please reload

Nuage de Tags
Suivez-moi
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square