J'ai testé une séance d'Iron Body Fit

September 13, 2016

 

Je suis bien plus assidue aux bonnes tables qu’aux salles de sport, c’est un fait…

Mais le premier constat commençant à avoir a mon goût trop tendance à s’épanouir sur ma silhouette, il fallait réagir ! La course à pied m’épuise, le vélo elliptique m’ennuie… en piscine, je finis par faire la planche (oui, je suis un cas !). Je cherchais donc (enfin pas de manière excessivement énergique non plus, n’exagérions rien…) un moyen de faire du sport… sans faire du sport. Voyez le concept ? (Si vous êtes une fille, je suis sûre que oui).

 

Le hasard, vous savez celui qui fait bien les choses, a mis sur ma route un adepte de l’électrostimulation. La promesse de cette méthode : une séance de 25 minutes est équivalente à 4 heures de sport. Attention, ce n’est pas moi qui le dis mais l’argumentaire marketing d’Iron Body fit.  Donc pour les moins sportives d’entre nous, une séance par semaine ce serait faire 4 heures de sport. Le truc que je ne ferais juste jamais ! D’abord par manque de temps puis évidemment par manque de motivation vu que, je vous le rappelle, le sport et moi…

 

Dubitative, septique (au point d’avoir oublié de prendre mes baskets pour la séance d’essai !) je me suis laissée tenter par une séance.

 

Mais d’abord, c’est quoi, l’électrostimulation ?

 

C’est très simple, c’est la stimulation des muscles par des impulsions électriques. Et là je vous vois ricaner en repensant à ces pubs des années 80 avec les filles allongées sur leur canapé, regardant un film, avec des électrodes sur le ventre.

Et bien non, ce n’est pas tout à fait ça. Si le principe d’envoi de stimuli électrique est bien là, les machines ont méchamment évolué !  D’après le coach d’Iron Body Fit, la stimulation des muscles mobilise entre 70 et 100% de la masse musculaire là où un effort sportif seul ne mobilise que 30%.

Car la différence avec les électrodes des années 80 c’est qu’au studio Iron Body Fit, on ne regarde pas un film sur le canapé… nan, nan. Squats, fentes, mouvements de fitness, on « accompagne » pendant 25 minutes les impulsions électriques de la machine.

 

 

Comment se déroule la séance ?

 

Dans le studio Iron Body fit aux Angles, il y a trois machines (c’est apparemment la règle pour tous les studios Iron Body fit qui privilégient le suivi individuel ) et trois coachs. On enfile un cycliste et un t-shirt sans ses sous-vêtements pour que l’épaisseur des tissus ne gêne pas la diffusion des impulsions électriques. On revêt par-dessus un gilet où sont dispachées des électrodes préalablement humidifiées. Ensuite la coach vous branche ses électrodes sur les muscles principaux : abdos, fessiers, cuisses, biceps, lombaires…

 

Et alors, ça fait mal?

 

Me voilà prête avec une petite appréhension légitime pour la chochotte que je suis !

Relayée à une machine, la coach envoie progressivement les impulsions électriques sur chaque partie du corps. Et non, ce n’est pas douloureux ! ça picote mais c’est très supportable. Ce qui l’est par contre, c’est la contraction des muscles mais à priori c’est ce qu’on vient chercher ici ! Face au coach on suit les exercices proposés et elle augmente l’intensité électrique (sauf si on crie très fort « stop » comme moi).

 

25 minutes après, comment on se sent ?

 

Honnêtement, comme après une « vraie » séance de sport intensif (si j’en ai déjà fait y a longtemps). Cuite, transpirante, essouflée…  Car comme on bouge et qu’en plus les muscles sont sollicités, le cœur aussi (attention il n’y a pas de stimulation électrique sur le cœur hein) et donc on fait aussi du cardio.

 

Et le lendemain ?

 

Ben, courbaturée. Comme après beaucoup, beaucoup de sport…

Donc j’ai décidé de prendre 10 séances et de vous tenir au courant (hihi, jeu de mots) de l’évolution de ma silhouette et des effets, quels qu’ils soient, de l’électrostimulation.

 

C'est cher?

 

Côté tarifs, il faut compter  une moyenne de 35 euros la séance (par le biais d’abonnement, de pack de 10 séances etc…).

 

C'est où?

 

Aujourd’hui il existe plusieurs studios Iron Body Fit en Vaucluse (Les Angles, Vedène, Carpentras). En septembre, Avignon (place Crillon), Salon de Provence, Saint-Rémy et Nîmes vont ouvrir et en octobre Orange, Marseille, Toulon et Pierrelatte.

 

Plus d’infos sur www.ironbodyfit.fr

 

Please reload

Au fil des pages

Mes bonnes tables pour un festival des papilles

July 8, 2017

1/10
Please reload

Derniers Posts
Archives
Please reload