Une nuit dans l’écrin magique de La Mirande

September 7, 2016

J’ai toujours adoré dormir à l’Hôtel. Voyez, déjà, j’y mets une majuscule !

 

J’aime cette sensation de s’installer dans un lieu de manière éphémère, d’être l’invitée d’une maison où l’on va prendre soin de vous puisque vous êtes son « hôte ».

 

J’aime sentir la présence du personnel, discret, attentionné et presque transparent. L’hôtel est un lieu où l’on peut être solitaire sans jamais se sentir seule… Se blottir dans le canapé du bar, lire, siroter un thé et regarder autour de soi la vie se dérouler.

 

Contemplative dans l’âme, j’ai eu le bonheur de vivre cette expérience dans les murs de La Mirande à Avignon. On ressent ici cette présence discrète et bienveillante. On peut compter le temps égrener ses minutes et laisser les rayons du soleil jouer la course du temps au-dessus de la verrière du patio central.

 

Il y a quelques jours, ce songe d’une nuit d’été a pu prendre vie et j’ai goûté avec délice ma nuit dans l’écrin magique de La Mirande.

 

Il est déjà fort tard, après un très bon repas au Diapason, lorsque je pousse la porte en bois de l’hôtel particulier à l’arrière du Palais des Papes. La lumière feutrée, diffusée par les lampes à poser, englobe l’intérieur d’un cocon ouaté. Tout est silencieux. Les jeunes filles au service, en lourd jupon de coton provençal, se déplacent sans bruit comme pour préserver le sommeil des hôtes de passage. J’ai tout de suite la sensation d’entrer dans une maison, pas dans un hôtel.

 

Précédée par un jeune homme en livrée, je monte au premier étage pour prendre possession de la chambre 25. Au bout d’un petit couloir à la tapisserie colorée et baroque, s’ouvre mon petit nid éphémère.

Par la fenêtre, l’ombre imposante du Palais des Papes se découpe dans l’obscurité. Des tentures beiges aux motifs fleuris encadrent la fenêtre. Le lit, d’un blanc immaculé, n’attend plus que moi pour envelopper mes rêves.

 

La salle de bains s’ouvre sur une baignoire et une douche sur un sol en marbre. Deux vasques anciennes et les senteurs d’Eau Impériale by Guerlain pour accompagner le voyage nocturne.

Le réveil est tout aussi doux.

 

Au rez-de-chaussée, un salon accueille le petit déjeuner. Fruits de saison, confitures et compotes maison, pains chauds…

 

Dans le couloir, résonne une vieille horloge tandis que le soleil donne sa teinte dorée aux tours du Palais.

 

 

Le jardin s’éveille, des moineaux s’invitent au petit déjeuner au milieu des herbes aromatiques et du joli désordre savamment orchestré de ce petit espace de verdure en plein cœur d’Avignon...

 

 

Il est temps de quitter la « maison », empreinte du souvenir merveilleux de cette nuit hors du temps. 

 

La Mirande,  4 Place de l'Amirande, 84000 Avignon. Téléphone : 04 90 14 20 20

 

 

Please reload

Au fil des pages

Mes bonnes tables pour un festival des papilles

July 8, 2017

1/10
Please reload

Derniers Posts
Archives